M-12 à confluences

Lancement de M-12, une campagne artistique sans Marine ni Nicolas

L’histoire de la xénophobie européenne est tellement attrayante que l’on peut comprendre pourquoi certain(e)s cèdent à ses charmes. Après tout, les autres aussi ils se lâchent (les Italiens, les Autrichiens, les Hollandais, les Flamands). Pourquoi nous, en France, on aurait pas le droit de dire des trucs racistes ? En plus, nous, en France, on a des intellectuels brillants pour ré-imaginer nos idées d’avant.
Ils nous expliquent que l’anti-racisme, c’est le nouveau totalitarisme. On comprend alors que le racisme c’est le contraire… la liberté ?

Mais nous, quand même, on en a un peu marre… et comme c’est bien parti pour pas être joli-joli pendant 12 mois… Nous, des artistes et une de salle de spectacle, on a décidé de lancer une campagne artistique qui va durer pendant toute la campagne électorale.
UNE CAMPAGNE PAS CONTRE, MAIS POUR…
POUR les sans papiers, POUR les immigrés, POUR les Roms et puis aussi POUR les chômeurs, POUR les intermittents, POUR les jeunes, POUR la République,
POUR les droits de l’Homme…
Une campagne… sans Marine ni Nicolas

Acte 1 – Euphémismes, une comédie française

Publicités